Pseudo Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Accueil
Inscription
Fonctionnement
Informatique - Internet - Loisirs - Santé - Sciences et technologies - Vie courante
Enchères Boutiques
 
     
 
Par : lorka
Inscription d'une personne : Il y a 16 an(s)
Meilleures façons : 0
Ajoutée : 11/06/2008
Mots-clés : solutions  valeurs  paix  conflit  la culture  la société L’indifférence  l’ignorance  les meilleures  La discussion 
Connectez-vous pour évaluer !
Note :
Vue : 858 fois 16 évaluation(s)
Ajouter cette page aux Favoris
Envoyer à un ami
COMMENT POUVONS-NOUS CULTIVER LA PAIX Á LA MAISON?

Qu’est-ce qu’un conflit?

Le mot ‘conflit’ est très présent dans notre langage. On entend souvent parler de conflit de générations, de conflit de valeurs, de conflit social. Cependant, savons-nous vraiment ce qu’est un conflit? Selon le dictionnaire Petit Robert, un conflit est «une rencontre d’éléments, de sentiments contraires, qui s’opposent»[3]. Ainsi, nous sommes en présence d’un conflit lorsque deux parties ou plus perçoivent que leurs intérêts sont incompatibles, lorsque ces parties expriment des attitudes hostiles ou même entreprennent des actions qui sont nuisibles aux autres parties. Les acteurs des conflits peuvent être des individus, des groupes ou encore des pays. Si on se fie à cette définition, les conflits sont inhérents à la nature humaine : on ne peut pas les éviter, mais on peut apprendre à bien les gérer.

Par exemple, nous pouvons être en conflit avec nos parents en ce qui concerne la religion : pour eux c’est important, pour nous non (et vice-et-versa). C’est un conflit de valeurs, mais aussi un conflit intergénérationel. Les groupes pro-choix et pro-vie sont aussi des groupes en conflit puisqu’ils font la promotion de choix opposés. Enfin, le désaccord entre le Canada et les États-Unis en ce qui concerne le paiement des obligations envers les Nations Unies est un exemple de conflit entre pays

Les groupes qui composent la société ont différents besoins, intérêts et valeurs qui parfois sont incompatibles. Par exemple, les groupes pro-vie et pro-choix font la promotion de choix opposés : on ne peut pas être à la fois pour et contre l’avortement. De plus, ces groupes n’ont pas le même pouvoir et les mêmes ressources humaines, financières et matérielles. Ainsi, ils peuvent être en concurrence les uns avec les autres pour les ressources, pour la reconnaissance de la part du public et pour leur existence sociale. Par exemple, les partis politiques, les groupes communautaires, religieux et les ONG se font concurrence entre eux afin d’attirer les gens au sein de leur groupe. Cela leur permet d’obtenir des ressources financières de manière à attirer les médias et être connu du plus grand nombre.

Célébrons les conflits

Cependant, les différences ne conduisent pas toujours à des conflits. Il existe d’autres formes de relations sociales que les relations conflictuelles. L’entraide et la collaboration sont d’autres exemples d’établissement de contacts avec autrui. Par exemple, deux ONG peuvent collaborer ensemble sur des projets précis ou encore deux partis politiques peuvent s’entendre pour défendre une cause commune.

Il demeure toutefois, que les conflits sont présents dans notre vie quotidienne. Cependant, contrairement à la croyance populaire les conflits ne sont pas mauvais en soi. En fait, les conflits ne sont ni bons, ni mauvais, tout est dans la façon de les aborder, de les régler. Il y a des conflits violents, mais aussi des conflits ‘pacifiques’.

Des conflits dits ‘pacifiques’ sont des conflits où les parties en présence gèrent leurs différends d’une façon non-violente. Un conflit devient violent lorqu’une des deux parties essaie de dominer ou d’éliminer l’autre afin d’arriver à ses fins. Les lois, les tribunaux, les élections, la famille, sont différents mécanismes et institutions qui existent afin de nous aider à régler pacifiquement nos conflits. Toutefois, il arrive que les gens aient recours à la violence avant même d’utiliser les institutions mises à leur disposition. De plus, il existe d’autres manières que le recours à la justice ou aux institutions publiques pour régler pacifiquement nos conflits. Ces manières nous font non seulement gagner du temps et sauver des sous, mais en plus elles nous font grandir.

Face à un conflit, que pouvons-nous faire?

Lorsque nous sommes partie prenante à un conflit, nous ne savons pas toujours comment réagir. Souvent, nous n’avons même pas le temps de penser à notre réaction. Voici une liste de réactions potentielles à un conflit:

L’indifférence

L’ignorance

L’introspection

La discussion

La violence

L’indifférence et l’ignorance peuvent sembler être les meilleures solutions à un conflit. Pourtant ce n’est pas le cas : ces réactions ne font, souvent, qu’envenimer la situation. Pensons-y un instant: quoi de plus insultant que d’être ignoré lorsque nous ne sommes pas d’accord avec les actions de quelqu’un ou d’un groupe? En fait, l’indifférence et l’ignorance peuvent aisément conduire à la violence. Des actes ou des paroles violents attirent l’attention. Il est aussi important de pratiquer l’introspection, se demander si notre comportement peut être à la source d’un conflit. Ainsi, il est important de réfléchir sur soi afin d’identifier les causes du conflit. Les questions que l’on peut se poser sont : est-ce que ce genre de situation se produit souvent dans ma vie, est-ce que je peux en réévaluant mes valeurs, mes façons de faire, changer ces situations de sorte à éliminer ces conflits de ma vie? De cette discussion intérieure peut ensuite suivre une discussion avec les parties du conflit. Cependant ce n’est pas la solution la plus facile. Trop souvent le recours à la violence nous apparaît comme étant la meilleure solution alors que ce n’est pas le cas. Par contre, la violence peut prendre des formes que nous ne connaissons pas.

Commentaires
 
Retour
 
 
Avertissement
Les Meilleures Façons proposées sur ce site sont rédigées par les membres inscrits au service et sont la propriété de leurs auteurs respectifs. BestMonde.com ne garantit en rien la fiabilité ou la qualité de ces conseils et n'endosse en rien leur contenu. BestMonde.com ne peut être tenue responsable d'éventuels dommages ou inconvénients, quels qu'ils soient, subis suite à leur application.